Danse et philosophie

Danse et philosophie

Classes de 1re, spécialité humanités, littérature et philosophie (HLP), Lycée Edmond Michelet (Arpajon)
23 mars 2021 (en remplacement de l’inventaire dansé du lycée)
Cie des prairies (intervenants : Julie Desprairies et Alexandre Théry) en collaboration avec Steve Lévy, enseignant de philo

Apparemment tout oppose la danse et la philosophie… L’une fait appel à la parole, aux textes et à la raison, pendant que l’autre s’occupe du corps, de ses gestes et mouvements qui résistent en grande partie au signifié et au signifiant.

Nous verrons pourtant comment nous pouvons tisser de nombreux liens entre ces deux disciplines. Nous tenterons tout d’abord, par un débat d’idées, de trouver des problématiques communes puis nous ferons des expériences physiques et chorégraphiques qui viendront étayer cet échauffement intellectuel.
Nous activerons ainsi notre capacité à mettre nos pensées en mouvement et à l’inverse à mettre des mots sur nos expériences sensibles et perceptives.
Car c’est la pratique qui nous intéresse et pour cela il va bien falloir se bouger, faire un geste ou lancer une idée.
Et s’il existe un lien primordial qui pourrait réunir ces deux disciplines, c’est peut-être la prise de risque personnelle que demande leur pratique. Le risque de sortir de soi, de sa zone de confort pour se confronter au réel.
La danse et la philosophie peuvent sûrement se rencontrer à travers l’exploration de la réalité physique, du monde qui nous entoure et nous constitue. Elles peuvent aussi s’unir pour questionner le rapport que l’on a à soi et aux autres.
Entrer en philosophie, entrer dans la danse c’est prendre un risque, intime et exploratoire, celui d’être tout d’un coup confronté à un vertige. Nous tenterons de goûter ce moment vertigineux, celui du déséquilibre qui nous fait basculer dans la danse, la pensée.