2019-2020

Le geste et l’engagement

En continuité de sa première année de lancement articulée autour du geste et des contraintes, le projet CREAC questionnera pour 2019-2020 le geste et l’engagement dans la jeunesse d’aujourd’hui.

Comment se caractérise l’engagement chez les jeunes de 16 à 18 ans ? En quoi cet engagement est-il différent de nos pratiques d’hier ? Quels sont les facteurs susceptibles de motiver les jeunes à s’engager ? Pourquoi et envers quoi sont-ils prêts à s’engager ? Comment remobiliser un jeune désengagé ?

Qu’est-ce qui fait gestes d’engagement aujourd’hui et comment les aborder du point de vue artistique ?

Décliné à travers quatre grandes thématiques, le projet « le geste et l’engagement » proposé par la Compagnie des Prairies et le Théâtre du Menteur tentera, cette deuxième année, d’explorer avec les élèves dans un grand laboratoire artistique pluridisciplinaire ces processus d’engagements contemporains : l’engagement social et citoyen dans la relation aux autres et au monde, l’engagement fonctionnel dans le travail et dans la vie quotidienne, l’engagement rituel et spirituel dans les religions et dans ses dérives extrémistes, l’engagement émotionnel et intime dans les sentiments individuels.

De dimension sociétale, personnelle, ou collective, comment dès lors le geste (qu’il soit performatif, écrit, technique, oralisé, etc.) peut-il s’imposer comme un prisme à partir duquel interroger ces engagements visibles et sensibles ? Comment définir les gestes entre des activités reliées au faire et au recevoir ?

2018-2019

Le geste et les contraintes
Le geste à la parole est un projet triennal mené dans trois lycées de l’Essonne de 2018 à 2021, impulsé par le Théâtre Brétigny — scène conventionnée d’intérêt national art & création, dans le cadre du CRÉAC, Convention Régionale d’éducation Artistique et Culturelle, dispositif de la région Ile-de-France.
Prenant appui sur les trois piliers de l’éducation artistique et culturelle (fréquenter, pratiquer, s’approprier) et avec la participation active de deux compagnies de grande qualité, la compagnie des prairies (dirigée par Julie Desprairies, chorégraphe), et Le Théâtre du menteur (dirigé par François Chaffin, auteur et metteur en scène), le projet entend donner aux élèves la possibilité de vivre une expérience artistique unique, faisant le pari de joindre le geste à la parole…